Categories: Presse_articles
      Date: 05/06/2018
     Title: Magasinière, un profil très recherché par les employeurs ! 



 

Bruxelles Formation et Interface3 s’unissent et relèvent le défi de la mixité des métiers en proposant cette fois-ci le projet « Ladies in Logistics » une formation qualifiante de magasinière de 8 mois pour les femmes. Pour cette première édition, 8 femmes ont terminé leur formation et vont débuter leur stage en entreprise.

Les filières professionnelles véritablement mixtes sont encore rares. Or, la mixité apparaît comme une dimension essentielle à la réalisation de l’égalité professionnelle. Si l’on peut se réjouir de l’équilibre global du nombre d’hommes et de femmes en formation (55 % pour les hommes et 45% pour les femmes), Bruxelles Formation le constate au quotidien, les femmes sont très peu présentes dans certaines formations, notamment en logistique où elles ne représentent que 7,7% des stagiaires !

De nombreuses entreprises publiques ou privées mettent en place des plans visant à promouvoir la diversité au sein de leur personnel. Encore faut-il trouver les personnes disposant des compétences requises. En effet, s’il est déjà difficile de recruter un magasinier, recruter une magasinière relève presque de l’impossible.  Selon les chiffres d’Actiris1, sur 3.160 chercheurs d’emplois inscrits pour une fonction de magasinier, 5,4% sont des femmes et sur 422 inscrits pour le métier de conducteur de chariots élévateurs, 0,8% sont des femmes !

Pour y remédier, Bruxelles Formation et Interface 3 ont décidé de conjuguer leurs domaines d’expertise respectifs afin de proposer une formation qualifiante de magasinière. Durant ce parcours de formation de 8 mois, Interface 3 se charge de la sélection des candidates, de la préformation, et Bruxelles Formation assure la partie technique de la formation (conduite d’engins de manutention motorisés, réception et expédition des articles, stockage et réparation des commandes).  Des stages sont prévus dans plusieurs entreprises. Une seconde édition de la formation sera reconduite en septembre.

Marta a suivi la formation et déclare : « Au début, conduire un chariot élévateur était difficile, c’était une première pour moi. Mais aujourd’hui je suis amplement qualifiée grâce à la formation et j’adore ça ! Le certificat d’aptitude à la conduite des engins de sécurité que je viens d’obtenir me permettra de décrocher un job comme magasinière-cariste. »

Farah, quant à elle, souligne l’importance des femmes : « Une plus grande présence féminine permettrait de faire tomber les barrières qui existent dans le monde de la logistique, qui reste encore très masculin. D’ailleurs, je recommande fortement cette formation à mes amies. »

Hinde Boulbayem, Fondatrice et manager de l’entreprise de logistique Sumy : « Sumy est une entreprise de logistique qui accorde une importance à la diversité des genres. Soutenir et encourager le projet de Bruxelles Formation et d’Interface3 était donc une évidence. A cet effet, nous proposons deux stages aux femmes qui ont suivi la formation de magasinière.  Si elles correspondent à nos attentes, nous leur proposerons une FPI en entreprise suivie d’un contrat à durée indéterminé ! »

Olivia P’tito, Directrice générale de Bruxelles Formation : « La mixité des métiers est essentielle pour Bruxelles Formation. L’accessibilité des formations et la lutte contre les préjugés sont des défis permanents pour le service public. La collaboration avec Interface3 est essentielle pour atteindre notre objectif commun en travaillant précisément sur les préjugés de toutes et tous. Le résultat est là : ce partenariat permet de répondre aux besoins des chercheuses d’emploi (une formation solide pour un emploi de magasinière) et des entreprises en recherche de main d’œuvre (du personnel qualifié). »

Laure Lemaire, Directrice d’Interface3 : « Des formations non-mixtes pour plus de mixité dans les métiers techniques », tel est le credo qui anime Interface 3 depuis une trentaine d’années. Nous formons chaque année plus de 100 femmes dans le secteur plutôt masculin des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC), avec un taux d’insertion annuel supérieur à 70%. Fortes de notre expertise, nous avons décidé, en collaboration avec Bruxelles Formation, d’ouvrir aux femmes chercheuses d’emploi de nouveaux horizons en proposant désormais une formation « Electricienne industrielle » en collaboration avec le Pôle Industrie et une formation « Magasinière » avec le Pôle logistique. Cette excellente collaboration a donné naissance à un solide partenariat avec l’entreprise Veolia, qui engagent nos stagiaires électriciennes depuis 3 ans, et qui sait, bientôt, à une nouvelle « voie royale » pour les magasinières ?

Didier Gosuin, Ministre de la formation professionnelle : « Ce projet le prouve, former des chercheur.se.s d’emploi qui correspondent aux besoins des entreprises est déterminant dans le succès d’une formation professionnelle. Travailler avec le secteur privé et le monde économique nous permet de nous renforcer. Par ailleurs, l’engagement des femmes dans les métiers techniques répond à une double nécessité : proposer des emploi durables, qualifiés, avec de réelles perspectives de carrière aux Bruxelloises; et soutenir la mixité hommes-femmes dans toutes les professions. »

 

Voici le lien vers le communiqué de presse.

Dans la presse :

 

- Le métier de cariste se décline aussi au féminin (Le Soir - 07/06/2018)

- Les femmes sous-représentées dans certaines fonctions (BX1 - 06/06/2018)

- Clarkiste et femme (La Capitale - 06/06/2018)

- Une formation de magasinière adressée aux femmes à Bruxelles (BX1 - 05/06/2018)

- Bruxelles formation : magasinier, un métier de femme

(RTBF Auvio - 05/06/2018)

 

Posté le 06/06/2018

 

1 http://imtb.actiris.be/Pages/Default.aspx